Atomiseur reconstructible Dripper

Power-vapers et vapoteurs exigeants visant des sensations toujours plus intenses, préparez vos coils, vos mèches et vos outils ! Voici des écrins pour accueillir tous vos montages : notre vaste sélection de drippers. Au programme : atomiseurs reconstructibles drippers standard ou bottom-feeder des meilleures marques, entre incontournables et arrivage régulier de nouveautés… ça va chauffer !

Il y a 15 produits.
Résultats 1 - 15 sur 15.

Qu’est-ce qu’un dripper ?

 

Prenant place en partie supérieure d’une cigarette électronique, un dripper (atomiseur reconstructible RDA) est un membre de la famille des atomiseurs reconstructibles destiné majoritairement au power-vaping. Il nécessite la fabrication d’une ou plusieurs résistances maison composées d’un coil (fil résistif) et d’une mèche absorbante. Il dispose d’un plateau de montage pour les accueillir, caché sous un simple top-cap.

Ainsi, un dripper ne possède pas de réservoir, à l’inverse des atomiseurs RTA. Cette particularité s’explique par la recherche d’une distance très courte entre le plateau de montage et le drip-tip, pour intensifier le rendu des saveurs même en dégustation ultra aérienne.

Le look compact et fermé des atomiseurs reconstructibles est aussi apprécié lorsqu’ils sont installés sur un mod qui les alimente en énergie pour chauffer le montage et produire la vapeur.

 

Comment utiliser un dripper ?

 

1. Réaliser sa ou ses résistances maison

C’est le travail préalable qui permet un contrôle poussé de la vapeur que vous produirez. Le type de fil choisi ainsi que sa dimension et son matériau auront une influence directe sur les caractéristiques de la vapeur produite. Choisissez le vôtre et transformez-le en coil en le modelant en spirale (en moyenne 4 à 6 spires pour les fils épais, 5 à 8 spires pour les fils les plus fins).

Adeptes de vape aérienne puissante : privilégiez un fil rond épais ou un câble exotique (tressage de fils) en Ni80 pour maximiser la production de vapeur et augmenter la réactivité de la chauffe. Vous avez opté pour un modèle d'atomiseur reconstructible dripper pour la vape MTL ? Prenez un fil rond et fin en kanthal ou Ni80 parfaits pour une utilisation à basse puissance.

Attention en cas de plateau dual coil : vos coils devront être identiques afin de pouvoir être utilisés.

 

2. Monter un ou plusieurs coils sur le deck

Grâce à l’absence de réservoir, il vous faudra peu de temps pour le démontage et le remontage de votre atomiseur reconstructible RDA. Vous ne serez donc pas freinés dans vos envies de multiplier les dégustations d’e-liquide.

Le montage dépendra du type de plateau de votre dripper : coupez au préalable les pattes de vos coils à la bonne taille pour un modèle postless. Ajustez leur taille après installation avec des decks dual posts, à clamp ou Velocity. Veillez à bien les mettre droit avec une tige-coiler et à bien les fixer avec un tournevis.

Plus d’infos sur les atomiseurs reconstructibles ici.

3. Roder le montage de votre dripper

Faites chauffer à vide votre coil en augmentant progressivement la puissance. Des zones jaune vif apparaissent ? Ce sont des points chauds. Grattez-les doucement avec une pince céramique pour les faire disparaître. Le coil rougit enfin de manière homogène, du centre vers les extrémités ? Il chauffe correctement et peut recevoir la mèche.

 

4. Mettre en place une ou plusieurs mèches absorbantes

Découpez une bande de coton (ou autre fibre adaptée) et affinez son extrémité en l’entortillant pour pouvoir l’enfiler dans votre coil. Elle devra rentrer légèrement en force sans rester coincée à l’entrée. Ébouriffez un peu ses fibres puis coupez ses extrémités pour pouvoir les ranger correctement dans les rigoles d’alimentation de chaque côté du deck de votre dripper.

 

5. Approvisionner le dripper en e-liquide

Un atomiseur RDA demande un approvisionnement très régulier en e-liquide, en principe toutes les deux ou trois bouffées. Pour ce faire, versez-le directement sur la mèche absorbante montée sur le deck (plateau). Laissez le montage s’imprégner du e-liquide avant de prendre une bouffée.

 

6. Entretenir l’atomiseur RDA

Remplacez votre ou vos coils en moyenne tous les 15 jours et nettoyez -les entre-temps lors des changements de mèche en les faisant chauffer à vide (dry-burn) pour brûler les résidus de coton, puis en les brossant à l’aide d’une brosse en inox pour retirer ces résidus. Nettoyez aussi régulièrement le drip-tip de votre atomiseur reconstructible dripper.

  

Comment choisir un dripper ?

 

1. Compact ou massif ?

N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre et vérifiez le diamètre maximum d’atomiseur que votre mod accepte pour choisir un dripper au diamètre correspondant.

 

2. Saveurs puissantes ou carrément intenses ?

L’architecture-même d’un dripper permet une exacerbation des arômes. En optant pour l’un d’eux, vous ne serez donc jamais déçus sur ce point. Pour autant, certains drippers compacts proposent un tirage restrictif, capable d’intensifier d’un cran les saveurs, voire permettent de vaper en MTL (tirage serré). D’autres atomiseurs reconstructibles RDA sont fait uniquement pour un tirage aérien, et d’autres encore, polyvalents, ont une large gamme d’airflow pour passer d’un tirage à un autre.

 

2. Single coil, dual coil ou les deux ?

Les débutants opteront pour un dripper équipé d’un plateau destiné à accueillir une seule résistance (single coil) ou single/dual pour garder l’option dual pour plus tard. Utiliser un seul coil facilite en effet le montage et demande moins de puissance, pour une compatibilité sécurisée avec davantage de mods. Cela permet une vape polyvalente, surtout si le dripper est équipé d’une bonne gamme d’airflow. C’est aussi l’option à retenir pour tout dripper MTL. Les power-vapers expérimentés privilégieront le dual coil pour davantage de vapeur, sauf s’ils préfèrent se simplifier le montage.

 

3. Un plateau à posts ou pas ?

La présence de posts de fixation (ou de clamps) sur un plateau est gage d’un montage plus facile. Les moins minutieux ne s’en priveront pas !  

Qu’est-ce qu’un dripper BF ?

 

C’est la solution pour qui ne veut pas alimenter régulièrement son dripper en e-liquide au niveau de sa mèche par "dripping", à condition d’investir dans un mod BF.

Un dripper bottom-feeder (BF) permet en effet, comme son nom l’indique, d’assurer une alimentation par le bas. Le pin (connecteur) de l'atomiseur reconstructible dripper est en fait percé pour permettre le passage du liquide lors de l’utilisation d’une box bottom-feeder, équipée d’un réservoir à e-liquide (fiole squonk). Squonker (presser la fiole) permet alors de faire monter le liquide dans le dripper.

La majorité des drippers du marché proposent désormais deux pins interchangeables : un BF et un classique pour le dripping.

Des avis vérifiés

Livraison express

Chez vous en 24h

Paiement sécurisé

Transactions 100% sécurisées